VENDANGES 2017 GASCOGNE, PROVENCE & DOURO

Catherine Gal, le 26 octobre 2017

Entre les gels tardifs et la sécheresse estivale, l’année 2017 a été compliquée pour la viticulture en Europe. Nous avons eu beaucoup de chance de ne pas souffrir des gelées d’avril grâce à une bonne exposition de nos vignobles situés à flanc de côteaux et non en fond de vallées où le gel a fait beaucoup de dégâts. Quant à la sécheresse, notre stratégie de vendanger beaucoup plus tôt que en 2016, 15 jours en France et 30 jours au Portugal, a été gagnante et a permis de rentrer des récoltes de belle expression aromatique avec des volumes moindres de 10% seulement par rapport à 2016.

 

Domaine de l’Herré Gascogne –Vendanges 2017 

VENDANGES GASCOGNE 2017

Le 24 août dernier, avec 15 jours d’avance par rapport à 2016, les vendanges ont débuté par les parcelles de sauvignon blanc, puis se sont poursuivies avec les chardonnay, les colombard, les ugni-blanc et, enfin, se sont terminées le 12 octobre avec les parcelles de gros manseng.

Nos vignes ont bénéficié, avant la véraison en juillet, de pluies abondantes qui leur ont permis de bien se développer et de ne pas souffrir du stress hydrique durant la belle saison.

Au vu des premières vinifications, nous sommes extrêmement confiants pour le millésime 2017 qui offre de belles expressions aromatiques, agrumes et fruits exotiques grâce à une intéressante alternance de fraîcheur et de chaleur pendant l’été.

Les sauvignon sont frais, minéraux et tropicaux, les colombard sont riches et intenses, les ugni blanc très gourmands, les chardonnay plus beurrés se rapprochent des chardonnay de printemps bourguignons et les gros manseng sont plein de sucs.

En somme, un grand millésime très gascon dans les cuves du Domaine de l’Herré !

Domaine de Cantarelle Provence -Vendanges 2017

22219546_2142915645733852_1478776527_oLes vendanges ont débuté  le 24 août avec dix jours d’avance sur 2016. Nos parcelles situées en altitude à flanc de coteaux n’ont pas trop souffert du gel printanier. Seuls 15 hectares ont été touchés sur un total de 130 hectares. 

Les volumes récoltés sont tout à fait satisfaisants par rapport à 2016 grâce à un choix stratégique d’opérer une micro irrigation sur tout le domaine avant la véraison. Pour information, l’eau provient du canal de Provence qui amène l’eau des gorges du Verdon sur la région. Cette eau est très pure car elle provient de la fonte des neiges des alpes du sud.Cette micro irrigation maîtrisée nous permet également de contenir le degré d’alcool de nos rosés entre 12 et 12,5 degrés.

Les vendanges ont débuté avec les cépages blancs, muscat, chardonnay et viognier, puis ont continué par les cépages rouges pinot noir, merlot, grenache, syrah, cinsault et cabernet.

Le millésime 2017 sera plus aromatique que le 2016 grâce à une plus forte concentration des arômes. Voici ce qu’en pense Elodie Dieudonné, la directrice du Domaine de Cantarelle:

« Sur les rosés, 2017 est un millésime qui s’annonce expressif avec de belles notes de fruits exotiques. Malgré la chaleur, nous avons réussi à préserver leur fraîcheur et leur légèreté. »

 

Quinta Beira Douro et Quinta do Malhô –Vindimas 2017

VENDANGES DOURO

Cette année la sécheresse a été un grand souci pour le Portugal avec des incendies mortels en juin et en septembre localisés dans les massifs forestiers.Les vignobles ont été épargnés par le feu, mais pas par la sécheresse.Il a fallu faire preuve d’imagination et de réactivité pour y faire face. Nous avons donc décidé de ne pas suivre le calendrier habituel des vendanges et d’avancer les vendanges de 30 jours en démarrant le 10 septembre.Grâce à cette opération, nous avons pu rentrer une récolte, certes moins abondante d’environ 15 %, mais de belle qualité de fruité avec des degrés qui n’excèderont pas 14,5°.La vie dans le Douro n’est pas un long fleuve tranquille !

Les vinifications vont maintenant bon train : les grands crus Beira Douro et do Malhô seront élevés pendant 18 mois dans des fûts de chêne neufs puis gardés en tonneaux pour une mise sur le marché à partir de 2021.

Le Barco Negro 2017, fruit de l’assemblage de différentes parcelles sélectionnées dans la région pour leur exposition fraîche, est élevé en cuves et sera disponible en 2019.

Mots-clefs: , , , , , ,

Retour au Blog

Poster un commentaire

*